Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> 5 conseils pour bien voyager avec son chien ou son chat

5 conseils pour bien voyager avec son chien ou son chat

Publié le 12.10.2018

Voyager avec un animal ? Ce n’est pas un casse-tête. Il suffit de respecter quelques règles simples. Notre check-list en 5 points.

animaux-grand-617x302.jpg
Voyager avec son animal

1. Rien ne vaut une bonne éducation

Impulsif, agité, libre… Une chose est sûre, les règles de bienséance ne sont pas innées chez nos animaux. Apprendre à bien se comporter en voiture commence donc dès le plus jeune âge. Chien ou chat, habituez-le très jeune à porter un collier et une laisse. Pour les chats, il est impératif de les familiariser très tôt avec leur caisse de transport.

Pourquoi faire ça ?

Un animal habitué à voyager sera moins craintif et plus patient. L’éducation permet de limiter les risques d’aboiements ou de miaulements continus qui peuvent être très perturbants pour le conducteur.

2. Chacun sa place

Le chien sur les genoux du conducteur ? On oublie vite cette très mauvaise idée ! L’objectif est, au contraire, de mettre le plus de barrières possibles entre l’animal et les passagers. L’animal voyage donc à l’arrière, voire dans la malle arrière si vous disposez d’un break. L’idéal est d’installer un filet entre l’avant et l’arrière du véhicule. Le chat voyage dans sa caisse, fermée et calée. Le chien peut porter un harnais muni d’une laisse spéciale fixée à l’habitacle.

Pourquoi faire ça ?

Pour éviter de se retrouver avec un animal sur les pieds ! Et aussi, pour empêcher, en cas de freinage brutal, que l’animal ne soit projeté et blessé. A savoir : à 50 km/h, un chien de 35 kg se transforme en projectile d’une tonne !

3. De l’air, de l’air ! Et frais si possible !

Comme les enfants, les animaux peuvent souffrir du mal des transports. On évitera donc de les nourrir deux heures avant le départ. Vous pouvez aussi demander à votre vétérinaire des médicaments contre la nausée. Pendant le voyage, évitez les atmosphères trop chaudes : votre animal a besoin d’air. Alors utilisez la climatisation si nécessaire.

Pourquoi faire ça ?

Parce que peut-être encore plus que vous, les animaux souffrent de la chaleur. Un chien, par exemple, ne transpire pas : la régulation de sa température est moins simple.

4. La pause s’impose pour eux aussi !

Toutes les deux heures, le conducteur a besoin d’une pause. Ne laissez jamais votre animal seul dans l’habitacle hermétiquement fermé. Si nécessaire, garez-vous à l’ombre et ouvrez les fenêtres pour ventiler votre véhicule. Si le chat n’a pas besoin de sortir (une ballade sur l’aire de repos pourrait même le terroriser), le chien aime se dégourdir les pattes : mais toujours en laisse et sous surveillance ! Profitez aussi de cette pause pour leur donner à boire.

Pourquoi faire ça ?

Pour leur faire plaisir ! Cette pause est tout simplement un moment de repos, sans le bruit du moteur ou la musique de la radio.

5. Vous avez ses papiers ?

Si vous traversez les frontières françaises, munissez-vous du passeport de votre animal. Il est délivré par un vétérinaire et il est exigé pour le transport d’un animal même au sein de l’Union européenne (Monaco et Andorre inclus).

Pourquoi faire ça ?

Pour ne pas rester bloqué à la frontière. A savoir : selon les pays, des dispositions particulières peuvent être exigées. Renseignez-vous auparavant.

Succès pour l’opération « anti-abandon » de la SPA et APRR : #APRRcontrelabandon


Chaque année, plus de 100 000 animaux sont abandonnés, dont 40 000 en été à l’approche des vacances. Depuis 2 ans, APRR s’associe à la SPA pour lutter contre ce fléau. En juillet 2018, une opération de sensibilisation vidéo a ainsi été menée sur les réseaux sociaux. APRR s’est engagé à reverser 1 euro à la SPA pour chaque partage de la vidéo (dans la limite de 20 000 partages). L’opération a été un succès avec 20 millions de vue et 800 000 partages comptabilisés. Un chèque de 20 000 euros sera remis à la SPA le 21/11/2018.