Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Barres de toit : comment bien les installer

Barres de toit : comment bien les installer

Publié le 18.10.2019

A 130 km/h, un vélo, une valise ou un coffre de toit qui se détache peut avoir des conséquences graves. Pour profiter du gain de chargement supplémentaire offert par les barres de toit sans courir de risque, il est impératif de les fixer dans les règles de l'art. Attention, c'est moins évident qu'il n'y parait !

barre de toit  671x304.jpg
Barre de toit

A chaque véhicule ses barres de toit !

Parce que le design de chaque constructeur automobile répond à des partis-pris esthétiques souvent tranchés, la forme même des véhicules commande le choix des équipements complémentaires. C'est d'autant plus vrai pour les systèmes de fixation des barres de toit. Ceux-ci diffèrent d'une marque à une autre, voire d''un modèle de véhicule à un autre. Il existe trois types de structures.


  • Le système railing : souvent destiné au breaks ou SUV, il se compose de barres longitudinales qui parcourent le toit, du pare-brise à la lunette arrière. Ces barres ne peuvent en aucun cas recevoir directement les objets à transporter ! Elles servent de support à d'autres barres de toits installées de manière transversale.
  • Le système fixpoint : il est destiné aux véhicules équipés de points de fixation au dessus des portières, sous un cache en plastique.
  • Pour les voitures qui ne sont pas compatibles avec ces deux premiers systèmes, il est possible d'opter pour des barres de toit qui s'attachent au niveau du joint des portières.

Ces trois systèmes sont équivalents en termes de sécurité et de facilité d'installation.

Bon à savoir

Les sites internet des équipementiers et ceux des centres auto proposent des moteurs de recherche performants. Il suffit d'indiquer le modèle du véhicule pour faire apparaître les barres de toit compatibles. Pratique !

Aluminium ou acier ?

Le choix du matériau dépend de l'usage. Les barres en aluminium sont plus légères et, souvent, plus esthétiques. Elles bénéficient également d'un meilleur profil aérodynamique ce qui limite la surconsommation de carburant et le bruit.

En acier, les barres ont la réputation d'être plus robustes mais aussi plus lourdes et donc moins faciles à manipuler. Leur atout majeur reste leur prix d'achat.

Bon à savoir

En aluminium ou en acier, les barres supportent généralement des charges de 50 à 75 kg. Certaines acceptent des poids de 100 kg.

Attention : pensez à bien vérifier la capacité de charge maximale de votre véhicule en vous référent au manuel d'utilisation. 

Les secrets d'une fixation réussie


  • Une grande attention doit être portée à l'installation des barres et tout au long du trajet. Plusieurs règles sont à respecter :
  • Les barres doivent être positionnées parallèlement à la ligne du pare-brise
  • Si aucune indication d'écartement n'est précisée sur la notice de montage, respectez une distance de 70 cm
  • Réglez les barres pour qu'elles ne dépassent pas d'un côté ou d'un autre de la voiture
  • Utilisez uniquement les systèmes de fixation vendus avec les barres et vérifiez-les avant de les installer
  • Serrez tous les écrous, sans exception
  • Le chargement dépasse de plus d'un mètre à l'arrière du véhicule (tubes, ...), un dispositif de signalisation réfléchissant doit être ajouté
  • Lors de votre trajet, vérifiez régulièrement l'arrimage de votre chargement

Bon à savoir : il existe des barres munies d'un système antivol à clé qui permet de les laisser lors du stationnement