Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Carburant : 8 conseils pour moins consommer

Carburant : 8 conseils pour moins consommer

Publié le 09.10.2015

Une conduite souple et maîtrisée, un usage raisonné de la climatisation et un véhicule bien entretenu diminuent sensiblement votre consommation d’essence. Le plein de conseils pour faire durer votre carburant.

POMPE
Le plein de conseils pour faire durer votre carburant !

Souplesse : restez maître de votre couple !

La première chose à faire pour alléger votre facture de carburant ? Oubliez la conduite sportive. La consommation de votre véhicule s’envole en effet à chaque fois que le moteur monte dans les tours. Optez plutôt pour une conduite souple (généralement 3 000 tours/minute pour un moteur essence et 2 000 pour un diesel). Votre moteur en ronronnera de plaisir.

Quelle que soit le rapport engagé, roulez souplement avec la vitesse la moins élevée possible pour maintenir un régime moteur bas. Même à 80 km/h, vous pouvez tout à fait passer la cinquième.

En phase d’accélération, toujours pour éviter de monter dans les tours et de consommer plus de carburant que nécessaire, passez rapidement la vitesse supérieure.

Réduisez également votre vitesse sur autoroute. Conduire à 120 km/h au lieu de 130 km/h sur autoroute permet en effet d’économiser près d’un litre tous les 100 km*.

Pensez « aérodynamisme »

Plus votre véhicule offre de résistance à l’air, plus il lui faut d’énergie pour rouler et donc de carburant pour avancer. Selon l’ADEME*, les équipements de toits, qu’il s’agisse de coffres, de porte-vélos ou de porte-skis, peuvent augmenter votre consommation de 10 à 15 %. Si vous n’en avez pas besoin, veillez donc à les enlever.

Rouler les fenêtres ouvertes est également à proscrire dans la mesure où cela diminue l’aérodynamisme de la voiture. À vitesse faible, la surconsommation engendrée est certes minime, mais elle s’élève au fur et à mesure que l’allure augmente.

Pas question pour autant d’utiliser inconsidérément votre climatisation. Très consommatrice en énergie, elle peut engendrer une augmentation de la facture d’essence de 20 % en ville pour un écart de 5 °C entre la température de l’habitacle et celle qui règne à l’extérieur (lire l'article "L'impact énergétique et environnementale de la climatisation automobile"). 

Privilégiez plutôt la simple ventilation ou bien le mode « recyclage » qui réutilise l’air déjà tiédi de l’habitacle.

Qui veut voyager loin (et moins cher) ménage sa voiture

Carburateur mal réglé, filtre à air obstrué, bougies encrassées… Tous ces détails altèrent les performances de votre voiture. En respectant le calendrier de révision et d’entretien préconisé par votre constructeur, vous réduisez votre consommation.

De la même façon, des pneus sous-gonflés, en plus de réduire leur longévité et leur capacité de freinage, augmentent la résistance au roulement. Ainsi, une pression insuffisante de 0,5 bar peut entraîner une hausse de votre facture de carburant de 2,4 % (lire l'article "Réduire sa consommation de carburant").

Vérifiez donc régulièrement la pression de vos pneus dans les aires du réseau APRR et AREA !

* ADEME : Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie

À voir aussi