Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Ce qu'il faut retenir du Mondial de l'Auto 2014

Ce qu'il faut retenir du Mondial de l'Auto 2014

Publié le 29.10.2014

Le Mondial de l’Auto, à Paris, est le plus grand salon au monde dédié à l’automobile. Vous n’avez pas pu vous y rendre cette année ? Florent Collange, rédacteur en chef événementiel d’Autoroute INFO répond à nos questions et nous explique ce qu’il faut retenir de cette édition !

671x302_mondial.jpg
Fréquentation en hausse pour l'édition 2014

S’il fallait retenir une grande tendance du salon de l’auto 2014, quelle serait-elle ?

Sans hésiter, la voiture hybride ! Pendant plusieurs années, le « tout électrique » semblait au coude à coude avec l’hybride, qui a finalement gagné la partie. Tous les constructeurs, ou presque, s’engagent maintenant dans cette voie et beaucoup de visiteurs s’y intéressent et envisagent l’hybride pour leur prochain achat.

Êtes-vous convaincu par cette technologie ?

On ne peut qu’être admiratif devant des voitures dont la consommation d’essence est aussi faible. Lors du salon, les constructeurs alignaient les records, avec une consommation inférieure à 2 litres aux 100 km chez Peugeot ou, sur le stand Renault, 1 litre aux 100 km pour le prototype Eolab. Bien sûr, de telles voitures ne sont pas encore disponibles, mais ces prototypes illustrent l’orientation des programmes de R&D de ces grandes marques.

Quelle était l’ambiance générale du salon ?

Le salon était marqué par une certaine morosité côté constructeurs, résultat de plusieurs années de crise économique. Mais rassurez-vous, il y avait comme toujours de fabuleuses voitures , pour faire rêver tous les passionnés.

On pourrait citer les marques Bugatti, Mustang ou encore Lamborghini qui présentait d’ailleurs son 1er modèle hybride. Un véritable régal pour les yeux ! Un peu plus accessibles au prix d’achat, les voitures haut de gamme d’Audi, Mercedes, Volkswagen, Volvo ou encore la nouvelle DS de Citroën ont attiré aussi beaucoup de visiteurs.

Les visiteurs ne rêvent-ils que devant des voitures inaccessibles pour eux ?

Non bien sûr ! L’autre rêve, c’est la voiture de demain, celle que l’on attend sans savoir quand elle sera chez les concessionnaires : la voiture autonome , qui se conduira seule ou presque.

Mais il reste encore beaucoup de questions en matière d’usage et d’adaptation aux infrastructures existantes. Aujourd’hui la technologie est prête, mais le marché ne l’est pas.

Est-ce que le salon de l’auto est un évènement important pour Autoroute INFO ?

Bien sûr ! Et cet évènement, nous avons voulu le faire vivre aux auditeurs à travers de nombreux reportages, des présentations de nouveaux modèles, des débats avec des invités portant sur l’auto-partage, la sécurité ou encore les perspective du marché automobile. Pour couvrir cet évènement, 15 journalistes ont été mobilisés pendant 15 jours !

À voir aussi