Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Faut-il faire chauffer sa voiture avant de partir ?

Faut-il faire chauffer sa voiture avant de partir ?

Publié le 13.12.2018

Les mécaniques n’aiment pas le froid. C’est bien connu. Nous sommes d’ailleurs nombreux à démarrer notre véhicule cinq minutes avant de partir pour faire monter la température du moteur (et de l’habitacle !).

671x304APRRNLNoël-Dernièreminute.jpg
Faut-il faire chauffer sa voiture avant de partir ? Nous avons enquêté pour vous.

Et si cette habitude faisait plus de mal que de bien ?

Parmi les synonymes du mot conducteur, on trouve automobiliste, pilote… Et chauffeur ! Serait-ce le signe qu’il faut faire chauffer le moteur avant de démarrer ? Oui. Mais uniquement si vous possédez un véhicule de collection antérieur aux années 1980 et sans système d’injection électronique.
Une automobile à carburateur a effectivement besoin de « ces cinq petites minutes de chauffe » pour que le mélange air/carburant soit performant. 
C’est la raison pour laquelle on peut lire, sur les forums et certains sites internet, qu’il faut faire tourner le moteur en hiver avant de prendre la route. Cependant, cette précaution est inutile pour les véhicules modernes.

Merci l’injection électronique

Si le principe de la combustion n’a pas changé, les moteurs, quant à eux, ont beaucoup évolué. Aujourd’hui, les systèmes d’injection « intelligents » envoient directement dans le moteur un mélange air/carburant enrichi en carburant lors du démarrage à froid. 

Vous pouvez donc démarrer directement, enclencher la première et rouler sereinement. Et c’est même conseillé. En effet, en laissant votre moteur tourner à l’arrêt et au point mort, le mélange air/carburant perturbe sa lubrification ce qui peut entraîner, à terme, des dommages.

Faire chauffer sa voiture avant de partir réduit donc sa durée de vie, sans parler de la surconsommation de carburant provoquée par cette mauvaise habitude.

Qui veut voyager loin ménage sa monture

Un bon « chauffeur » doit donc adopter une attitude en accord avec les besoins de son véhicule : rouler immédiatement après avoir démarré le moteur pour faire circuler l’huile et adopter une conduite souple et sans à-coups, en accélérant progressivement. 
Reste au conducteur et à ses passagers d’accepter de subir quelques minutes de froid dans l’habitacle, le temps que le radiateur fasse son effet.