Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Hiver : notre flotte de choc entre en action !

Hiver : notre flotte de choc entre en action !

Publié le 01.02.2019

Pendant l’hiver, pour assurer votre confort et votre sécurité, nous mettons en œuvre d’importants moyens matériels et humains. Chaque année, nous déblayons plusieurs milliers de kilomètres de routes et répandons près de 60 000 tonnes de sel. Zoom sur nos engins d’hiver.

671x304reseauouverture.jpg
Pour votre sécurité, nous faisons appel à notre flotte de choc !

Les « engins de service hivernal », c’est quoi exactement ?

Ce que nous appelons « engin de service hivernal » ou « engin de déneigement », c’est un camion équipé à l’avant d’une lame inclinée réglable pour racler la neige et, à l’arrière, d’un dispositif automatique de salage. 
Pour conduire ces engins de déneigement, il faut avoir un permis C, qui autorise la conduite des véhicules affectés au transport de marchandises ou équipés d’une remorque, et suivre une formation spécifique pour connaître les conditions de sécurité particulières qui entourent leur maniement. 
Pour assurer une meilleure fréquence d’intervention, tous les engins sont géolocalisés. Nous les déployons de manière optimisée, en fonction des données météorologiques et des observations réalisées sur le terrain par nos agents. Le but : ne pas perdre de temps pour intervenir, ne pas gaspiller un seul kilomètre et optimiser au maximum les interventions de nos équipes.

Le saviez-vous ?

Salage et épandage

A l’aide de balances très précises et de boîtiers de commande étalonnés, le salage est calibré avec la plus grande précision pour ne jamais déployer de sel plus que nécessaire. 

Le sel utilisé n’est pas celui qu’on peut trouver en supermarché ou en cuisine.  Il s’agit « de bouillie de sel », soit un mélange de sel sec et de saumure (essentiellement du sodium).

Des moyens exceptionnels déployés chaque hiver

Chaque année, à partir du 15 novembre, parfois avant si la météo l’exige, APRR et AREA se tiennent prêts pour accueillir l’hiver et ses défis. Les engins de déneigement sont préparés, contrôlés et les équipes mobilisées pour intervenir au plus vite. Notre objectif : maintenir la circulation 24h /24 et 7 j/7. Et ce, partout sur le réseau. 

La viabilité hivernale chez APRR et AREA, c’est : 

  • 150 stations météo pour surveiller le ciel en temps réel ;
  • 1 000 agents autoroutiers pour réaliser les interventions ; 
  • 700 engins de déneigement prêts à entrer en action ;
  • 60 000 tonnes de sel déployées chaque hiver en moyenne ;
  • 79 sites de stockage de sel pour une capacité totale de 110 000 tonnes.

    • Challenge Viabilité Hivernale : s’entraîner pour mieux déneiger 

      Chaque année, nos agents et conducteurs d’engins s’affrontent par équipes et amicalement au cours du Challenge Viabilité Hivernale, organisé par APRR et AREA. Le concours est composé d’épreuves théoriques, avec des quiz, mais surtout d’épreuves pratiques, qu’on peut même qualifier de sportives. Parmi ces dernières, on trouve : montage de lame de déneigement ; pilotage d’engins en marche avant et arrière ; déneigement en situation (la neige est remplacée par de la sciure de bois) ; manœuvres ; ou encore chargement de sel et de fondants au gramme près dans les saleuses. Bien sûr, tout est chronométré et des trophées sont remis aux meilleures équipes. 
      Ce concours permet à nos équipes de s’entraîner et de renforcer leur cohésion. C’est également l’occasion pour elles de se rencontrer et d’échanger sur leurs expériences ainsi que sur les bonnes pratiques à employer. Par ailleurs, ce concours permet de tester davantage nos engins de service hivernal, remis à neuf chaque année, et de présenter nos innovations dans le domaine.

Innovations et déneigement : la Snowkill 


APRR et AREA attendent la modification imminente du Code de la route pour officiellement mettre en service leur nouvel engin de service hivernal : la Snowkill. Cet engin d’un genre nouveau a pour particularité de pouvoir déneiger sur deux voies en même temps, grâce à une remorque qui se déporte et fonctionne en biais. On en prévoit à terme au moins 200 sur l’ensemble du réseau. Ce qui représente un investissement conséquent visant à gagner en efficacité et en sécurité.