Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Il était une fois APRR & AREA épisode 5

Il était une fois APRR & AREA épisode 5

Publié le 03.01.2012

La décennie 2000-2010 s’inscrit, pour APRR & AREA, à la fois dans la rupture et la continuité. La rupture, parce que les sociétés d’autoroute sont privatisées. La continuité, car les préoccupations d’APRR & AREA restent les mêmes : améliorer encore et toujours le réseau, pour votre confort et votre sécurité.

Autoroute en construction
Autoroute en construction

La privatisation, une étape-clé dans l’évolution d’APRR & AREA

En 2004, une partie du capital du groupe APRR est mise en Bourse mais l'État reste majoritaire. Ce n’est que fin 2005 que le gouvernement français annonce son intention de privatiser les 3 sociétés d’autoroutes publiques en France : APRR mais aussi ASF et Sanef.

La cession effective de la totalité des actions détenues par l’État dans le groupe APRR à un consortium composé d’Eiffage (majoritaire) et de l’entreprise australienne Macquarie, interviendra le 20 février 2006. Depuis, APRR & AREA appartiennent à la branche concessions du groupe Eiffage.

Une extension poursuivie du réseau

Au sein d’APRR & AREA, les priorités restent les mêmes : continuer à améliorer et à étendre le réseau, au bénéfice des clients. Ainsi, depuis la privatisation des autoroutes, d’importants investissements ont été engagés pour agrandir et moderniser le réseau. Au cours de la période 2006-2011, APRR & AREA mettent en service la liaison A51 entre Coynelle et le col du Fau, les 33 km de l’A432 qui assurent la desserte de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry, et l’autoroute A406, qui permet le contournement sud de Mâcon (mars 2011). Sans oublier la transformation récente d’une partie de la RN144 en autoroute A714, bretelle d’accès à Montluçon depuis l’A71.

Ces projets continuent : actuellement, les travaux sont en cours pour la réalisation de nouveaux tronçons, comme la liaison A466 entre A6 et A46 ou la prolongation de l’autoroute A719 entre Gannat et Vichy, qui seront mises en service en 2015…

Innover pour votre sécurité

Le Groupe entretient et améliore son réseau en permanence. Élargissement à 3 voies, création de nouveaux diffuseurs, ou encore rénovation de nombreuses aires de services ou de repos : les travaux se succèdent.

L’étape du péage fait également l’objet d’améliorations constantes : augmentation de la capacité des gares de péage, renforcement de la signalétique, et surtout généralisation du télépéage. Inventé au début des années 1990, ce système de paiement rapide et à distance s’étend rapidement à l’ensemble de notre réseau, apportant fluidité et confort à nos clients. D’ambitieux chantiers de rénovation des tunnels sont menés, comme ceux de Saint-Germain et Châtillon (2006-2008). À la clé, des tunnels entièrement rénovés et sécurisés avec le renforcement de la ventilation, et la création de nouvelles niches-incendies. Des dispositifs innovants sont aussi mis en place comme les plots de jalonnement lumineux pour guider les clients vers les issues de secours, le contrôle de la commande à distance de tous les équipements du tunnel ou encore la création de sas de sécurité tous les 400 mètres. Aujourd’hui, nos tunnels s’équipent même de LEDs, ces diodes électroluminescentes moins gourmandes en énergie.

Un même badge pour tout le réseau autoroutier français…

En 2001, une véritable révolution a lieu pour les habitués de l’autoroute en France : la généralisation du badge Liber-t. Désormais, un seul et même badge permet d’emprunter en toute simplicité l’ensemble du réseau autoroutier en France ! Et les innovations continuent puisque depuis début 2011, de nombreuses gares de péage de notre réseau sont équipées de la solution de télépéage sans arrêt qui vous permet de franchir le péage à 30 km/h.

Le développement durable, au cœur de l’activité

Le Groupe prend de nouveaux engagements en termes de qualité de service, de respect de l'environnement et de valorisation des ressources humaines. De nombreux travaux de mises aux normes sont réalisés dans le domaine de protection de l'environnement, tout d’abord pour répondre aux nouvelles exigences des réglementations concernant l’eau, le bruit, la faune et la flore… Aujourd’hui, 10 % des investissements réalisés par APRR & AREA sur une autoroute neuve sont consacrés à l'intégration paysagère et environnementale des voies !

À voir aussi