Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> La mission des PC circulation : votre sécurité

La mission des PC circulation : votre sécurité

Publié le 06.02.2013

Gérer le trafic, intervenir au moindre incident, coordonner les secours en cas de panne ou d’accident sur le réseau : les opérateurs du Poste de Commandement de la Circulation ont des tâches multiples. Mais un seul objectif : votre sécurité ! Découvrez comment les PC Circulation allient technologie de pointe et présence humaine constante, pour veiller à votre confort et à votre sécurité.

La mission des PC circulation : votre sécurité
La mission des PC circulation : votre sécurité

Toujours à l’écoute

Une panne, un accident, un objet sur la voie… vous appelez les secours depuis une Borne d’Appel d’Urgence, ou grâce à l’application mobile SOS Autoroute. De jour comme de nuit, vous aurez aussitôt un opérateur en ligne. Il vous répond depuis un PC Circulation. « Lors d’un appel, il est essentiel que la réponse soit immédiate. Aussi, l’appel est orienté vers le PC Régional – qui gère une partie définie du réseau – mais, si la ligne est occupée, c’est le PC Central qui prend le relais instantanément », explique Marianne Michalet, Responsable du PC Central APRR. En effet, la surveillance du réseau APRR & AREA est répartie en plusieurs niveaux.

  • Deux PC centraux (APRR & AREA) chapeautant les deux réseaux.
  • Deux PC spécifiques sont chargés des tunnels.

En outre, le réseau APRR est divisé en trois secteurs, confiés chacun à un PC régional et des PC de district en cas d'urgence météorologique par exemple.

Recueillir et diffuser l’information

La première mission des PC est de recueillir les informations venant du réseau. De nombreux outils entrent en jeu. Environ 500 caméras scrutent en permanence le réseau en temps réel. Toutes les 6 minutes, quelque 350 capteurs répartis sur le réseau permettent de connaître le débit de véhicules et leur vitesse moyenne en autant de points. D’autres capteurs rapportent en continu la température de l’air et de la chaussée.

Ces informations sont retransmises aux automobilistes, sur le site web, via l’application mobile, sur les panneaux à message variable pour signaler un ralentissement ou un incident, ou encore par l’intermédiaire d’Autoroute Info au 107.7… Sans oublier le 3620 Mon Autoroute, qui permet de s’informer sur les conditions de circulation.

Gérer et coordonner

Localement dans les PC régionaux, tout comme dans le PC Central, ces informations permettent aussi d’avoir une vision en temps réel du trafic : les voies fermées pour travaux ou en cas d’accident, les conditions de circulation, les éventuels ralentissements… Cela permet par exemple en cas de bouchon de conseiller une sortie ou un itinéraire plus favorable.

« Á la mission d’information, s’ajoute bien sûr celle d’intervention en cas d’incident. Si un automobiliste appelle depuis une borne, le PC va se charger d’envoyer une dépanneuse, ou si besoin les patrouilleurs pour sécuriser les voies, voire les secours si des dégâts corporels sont à déplorer… », résume Nicolas Desbos, Chef du service Sécurité trafic.

Garantir une présence 24 h / 24

Pour assurer cette mission de protection et d’information, le PC Central fonctionne en continu. Á chaque instant, au moins un opérateur – parmi les 5 personnes titulaires et 4 personnes affectées aux remplacements et renforts – est présent. En cas de météo difficile ou de départs en vacances, les effectifs sont systématiquement renforcés. Une « astreinte » est aussi joignable en permanence et appelée pour coordonner les opérations, en cas d’événements importants.

Ces opérateurs, sur qui tout repose, sont choisis pour leur capacité à résister au stress, à gérer les priorités, à supporter les « multi-sollicitations »… et à passer instantanément, en cas d’incident, de la veille à une action rapide et efficace !

« Notre objectif est d’accélérer la prise de décision. En cas de problème ou de très forte circulation, un gendarme vient même nous rejoindre dans le PC, pour faciliter la transmission d’informations entre nos services et ses collègues ! », insiste Marianne Michalet.

À voir aussi