Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> La ville s'installe au bord de nos autoroutes

La ville s'installe au bord de nos autoroutes

Publié le 08.02.2016

Acheter le dernier best-seller, faire ses courses sur le pouce ou encore déguster un bon hamburger : autant de petits souhaits désormais faciles à exaucer sur les aires du réseau APRR & AREA. Les grandes enseignes comme McDonald’s, Carrefour, Fnac ou encore Daily Monop’ ont en effet pris leurs quartiers au bord des autoroutes. Éric Dubut et Bruno Bouvard, en charge des installations commerciales, respectivement pour APRR et AREA, analysent ces nouveaux services de proximité.

671x302_PANNEAUX.jpg
Les enseignes urbaines des autoroutes APRR & AREA.

Les enseignes urbaines ont-elles conquis toutes les aires du réseau APRR & AREA ?

Éric Dubut : Apparu pour la première fois en 2005 avec l’ouverture d’un restaurant La Croissanterie, le phénomène des enseignes urbaines n’a cessé de s’étendre. Il s’est aujourd’hui généralisé sur l’ensemble de nos aires qui accueillent soit un « corner » spécialisé comme la Fnac, Darty, La Grande Récré, MaxiLivres et Casino, soit une véritable boutique comme Carrefour Express, Petit Casino et Daily Monop’. Côté restauration, on retrouve notamment Courtepaille, Hippopotamus, McDonald’s, Burger King ou encore Columbus Café.


Bruno Bouvard : Sur le réseau AREA, nous constatons le même engouement puisque 15 de nos 22 aires proposent une boutique ou un service de restauration appartenant à un réseau urbain, qu’il s’agisse de 8 à Huit Express, Casino, Franprix, Daily Monop’ ou encore Mie Câline, Paul, Brioche Dorée, etc.

Pourquoi l’autoroute attire-t-elle autant les grandes enseignes ?

E. D. : Leur installation répond à une attente très forte des automobilistes. Ces derniers aiment retrouver sur la route les marques qu’ils apprécient toute l’année, même si les prix sont généralement un peu plus élevés qu’en ville.


B.B. : La situation est également très propice à l’arrivée de ces boutiques appréciées des consommateurs sur le réseau AREA. En effet, plus de 40 % des trajets concernent les déplacements domicile-travail et affaires. Pour des milliers d’automobilistes, ces enseignes rappellent celles des « commerces de proximité ». Certaines aires proposent des produits extra-frais et des services du quotidien aux mêmes prix que dans les centres-villes !

Comment voyez-vous cette tendance évoluer ?

E.D. : Le phénomène va encore s’accélérer en 2016. Côté restauration, APRR devrait ainsi accueillir deux nouvelles enseignes avant la fin de l’année : Flunch et Pizza del Arte.


B.B. : Nous préparons le renouvellement des enseignes de 20 aires de service sur les 22 que compte le réseau. Celles à forte notoriété en ville vont se multiplier dès fin 2017. En attendant, AREA accompagne et encourage cette tendance en redéfinissant son offre pour proposer un véritable « concentré de centre-ville » sur le trajet quotidien de nos clients automobilistes, sans contrainte de stationnement, ni même d’horaires d’ouverture. Nous développons ainsi de nouveaux services de proximité : livraison de colis, impression de photos, Photomaton, presse quotidienne régionale, jeux de hasard, paniers de fruits et de légumes, boulangerie artisanale… Afin de simplifier la vie de nos clients !

À voir aussi