Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Le changement de voie, c'est maintenant

Le changement de voie, c'est maintenant

Publié le 03.06.2014

Sur l’autoroute, vous êtes plutôt de droite ou de gauche ? Attention, ce n’est pas une question de sensibilité : l’usage des voies est strictement défini par le Code de la Route. Explications.

panneau.jpg
Droite ou gauche ? Choisissez la bonne voie

À droite toute !

En France, la conduite à droite n’est pas une règle exclusive à la conduite sur route. Elle s’applique aussi sur l’autoroute. C'est-à-dire qu’il faut rouler sur la voie de droite par principe, sans empiéter sur la bande d’arrêt d’urgence bien entendu. Par conséquent, qu’il y ait 2, 3 ou 4 voies, pas question de rester au centre ou à gauche : ces voies sont destinées au dépassement.

Ce dépassement doit être effectué sans oublier de mettre son clignotant et ce, bien sûr, avant de changer de voie. Une fois le véhicule doublé, vous devez rapidement réintégrer la voie de droite. Rester sans raison sur la voie centrale est une infraction de 2e classe, qui peut être sanctionné d’une amende forfaitaire de 35 €.

La priorité sur l’autoroute

À savoir : lorsque vous changez de voie, vous n’avez jamais la priorité. Que vous passiez à gauche ou à droite, vous devez vous insérer en douceur dans la circulation, sans faire ralentir ou gêner les autres conducteurs.

La gauche : une question de vitesse

De nombreux automobilistes continuent pourtant à accaparer la voie de gauche, y restant longuement après un dépassement. Il s’agit d’une conduite dangereuse car cela peut inciter les autres automobilistes à vous dépasser par la droite.

Dans ce cas, à quoi servent les voies de gauche ? Elles sont utilisées :

  • pour dépasser, uniquement le temps du dépassement,
  • lorsque la circulation est très chargée et que les véhicules forment une file continue. Dans ce cas, vous devez rester sur la voie où vous vous trouvez en adaptant votre vitesse.

À l’extrême droite, la voie lente

Il existe toutefois une exception. Lorsque le dénivelé, en montée ou en descente, est important, la voie la plus à droite devient une voie réservée aux véhicules lents. Cette voie lente vous est alors interdite, sauf si votre véhicule peine et que vous ne parvenez pas à dépasser les 60 km/h.

Sur les autres voies, bien sûr, la limitation de vitesse est de 130 km/h (110 km/h par temps de pluie). Mais saviez-vous qu’une vitesse minimale est également imposée sur l’autoroute ? En effet les véhicules ne sont pas autorisés à rouler à moins de 80 km/h sur la voie la plus à gauche*. Au centre ou à droite, vous n’êtes soumis à aucun minimum imposé…

* Une vitesse minimale applicable en situation « normale » : circulation fluide, conditions météo assurant une bonne visibilité, absence de dénivelé important, de travaux, etc.


À voir aussi