Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Le pneumatique : confort et sécurité sur coussin d’air !

Le pneumatique : confort et sécurité sur coussin d’air !

Publié le 12.08.2010

Retour sur l’histoire du pneumatique, un équipement inventé il y a des siècles, mais qui continue à évoluer… et un élément essentiel à votre sécurité sur autoroute !

Connaissez-vous leur histoire ?
Connaissez-vous leur histoire ?

De la roue de bois…

En 3 500 avant Jésus-Christ, les Sumériens – Sumer était une civilisation née en Mésopotamie, dans le sud de l’Irak – inventent la roue.

Cette roue était pleine : un simple disque de bois. Puis en 2 000 avant Jésus-Christ, apparaît la roue à rayons. D’autres améliorations ont été apportées, en particulier le roulement à rouleaux ou à billes, qui réduit les frottements… Mais il faudra attendre plusieurs siècles pour qu’une nouvelle étape majeure soit franchie.

… au pneumatique

En 1887, un Écossais appelé John Boyd Dunlop regarde son fils faire de la bicyclette. Les roues sont en bois : les irrégularités du sol rendent la pratique de la bicyclette inconfortable et dangereuse. La roue de bois peut rapidement glisser sur une pierre…

Dunlop imagine alors un moyen d’améliorer le confort et de réduire le bruit, tout en augmentant la vitesse et l’adhérence sur la route : il entoure les roues d’un tube de caoutchouc !

Est-ce pour autant l’inventeur du pneu ? En 1845 un autre Écossais, Robert William Thomson, avait déjà inventé la « roue à air » composée d’un bandage de caoutchouc collé sur une jante. Il a même déposé le brevet dès l’année suivante… mais l’a rapidement abandonné car son procédé était trop fragile.

Le pneumatique de Dunlop, lui, connaît un rapide succès dans le monde du vélo. En 1888, Dunlop lui ajoute une valve. Pourtant, le pneu de Dunlop soulève un problème nouveau : la réparation en cas de crevaison. Alors en 1891, 2 Français, Édouard et André Michelin, inventent le 1er pneu démontable avec une chambre à air. L’année suivante, un cycliste équipé de leur pneu gagne la course Paris-Brest : le pneu Michelin bénéficie d’un succès immédiat.

Un coup d’accélérateur au développement de la voiture

Ces inventions arrivent à point nommé : la motocyclette et la voiture sont en train de se développer.

En 1895, la première voiture sur pneus, baptisée « l’éclair », est conçue et fabriquée par Michelin. Le pneu équipe peu à peu tous les véhicules : poussettes, brouettes, fiacres… Puis il se décline ensuite en pneu à clous pour rouler sur le verglas ou la neige (1933), pneu à carcasse radiale (1946) qui équipe la Citroën Traction Avant… En 1955, Michelin invente le pneu sans chambre à air (Tubeless), qui réduit les risques de crevaison.

Un élément-clé de votre sécurité sur autoroute

Aujourd’hui, le pneu est un élément résolument « technique ». Tout est calculé au mieux (sa composition, sa résistance, la forme de ses sculptures…) pour votre sécurité. Les pneus récents permettent aussi d’économiser du carburant par une moindre résistance au roulement.

Ne négligez pas leur entretien ! Sur autoroute, les pneus doivent être plus gonflés que sur route. Vérifiez le gonflage, « à froid » avant le départ, sans oublier la roue de secours. Vérifiez aussi l’usure de vos pneus régulièrement, grâce aux témoins situés dans les sillons du pneu, et changez-les dès que nécessaire.

Les stations de gonflage sur les réseaux APRR et AREA

Des pneus bien gonflés réduisent les risques d'éclatement, améliorent la tenue de route et le freinage sur sol mouillé, et réduisent même votre consommation de carburant !

Toutes les stations services des réseaux APRR et AREA sont équipées de points de gonflage des pneumatiques.

À voir aussi