Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Les comportements au volant - 2/3

Les comportements au volant - 2/3

Publié le 23.04.2012

La psychologie fournit de nombreuses explications sur l’agressivité qui nous caractérise parfois lorsque l’on nous conduisons : perte de repères entre espace privé et public, désir de domination des autres conducteurs. Ces comportements sont souvent la cause d’une conduite irresponsable aux dépens de la sécurité de tous !

Il n’y a pas qu’en France que les conducteurs manquent de courtoisie…
Il n’y a pas qu’en France que les conducteurs manquent de courtoisie…

Le conducteur, Docteur Jekyll et Mister Hyde ?

Un individu qui prend le volant se retrouve dans une situation inhabituelle : il est à la fois situé dans l'espace privé de sa voiture et dans l’espace public qu’est la route. Ainsi, lorsqu’un autre véhicule l’importune, une confusion s’opère entre les deux espaces et le conducteur vit la confrontation avec l’autre comme une intrusion dans son intimité. Le sentiment d’intrusion déclenche une agressivité naturelle, car l’automobiliste croit devoir défendre ce qu’il considère comme son territoire.

D’autre part, l’intérieur du véhicule est perçu par le conducteur comme un espace clos et protecteur. Il s’y sent invulnérable. Cela facilite l’expression de son animosité dans la mesure où il croit être à l’abri de toutes représailles.

Genre et géographie

L’agressivité au volant ne relève pas uniquement de motivations psychologiques. Un sondage de l'Automobile Club et l'iFop (1) révèle l’importance du sexe des conducteurs. Les femmes seraient plus courtoises et plus prudentes sur la route que les hommes.

Autre facteur important, la localisation géographique. La courtoisie sur la route varie d’une région à l’autre. L'hebdomadaire Auto Plus a mené l'enquête (2) dans 10 villes pour établir un classement de l'incivilité au volant. Les notes attribuées (la plus basse correspondant au comportement le moins courtois) vont de 17,4 pour Lille, la ville la plus paisible sur la route, à 6,1 pour Paris.

Rendre la route plus paisible

Les attitudes agressives au volant entraînent nécessairement des comportements dangereux sur la route (3) (déboîtements brusques, vitesse excessives, non-respect des distances de sécurité...) et mettent en danger l’ensemble des automobilistes

Comment être un conducteur paisible et garantir la sécurité de tous ? En respectant le Code de la route et les autres conducteurs, en dialoguant et en facilitant le passage de chacun : ces règles simples et efficaces rendront votre trajet plus agréable.

 

(1) Femmes au volant, courtoisie et sécurité au tournant

(2) Etude auto-plus

(3) Etude sur les effets de la colère en situation de conduite

À voir aussi