Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Longs trajets : quelques exercices pour vous détendre

Longs trajets : quelques exercices pour vous détendre

Publié le 13.07.2010

Les longs trajets sur autoroute sollicitent beaucoup votre attention, mais aussi vos muscles. Gare aux contractures et autres tensions musculaires ! Pour rester en pleine forme et garder votre concentration au volant, multipliez les pauses sur les aires de services et effectuez quelques exercices simples et ludiques !

Nos aires servent aussi à ça !
Nos aires servent aussi à ça !

Respirez et marchez !

La 1ère chose à faire pour vous relaxer est de respirer doucement et profondément plusieurs fois : inspirez à fond, soufflez par la bouche... Marchez aussi un peu pour réveiller vos muscles restés trop longtemps immobiles.

Étirez-vous !

Une fois un peu « échauffé », pratiquez quelques étirements simples pour détendre les muscles et éviter les crampes. Tous les exercices décrits doivent durer 10 secondes à chaque fois et être effectués si possible à 3 reprises.

  • Étirement des bras

    Tendez les bras en avant à l’horizontale et « cassez » les poignets vers l’extérieur.
  • Étirement des épaules

      Deux exercices sont tout indiqués pour les muscles situés en haut du dos.

    1. Debout, placez les paumes de vos mains sur la nuque. Baissez doucement la tête vers l’avant en poussant avec vos mains, en expirant.
    2. Toujours debout, croisez vos bras tendus dans le dos. De la main gauche, attrapez votre poignet droit et tirez-le vers le bas. Répétez le geste en inversant (la main droite tire le poignet gauche).
  • Étirement du dos

    1. Selon votre souplesse, posez un pied sur le pare-choc, le seuil de la portière ou le capot de la voiture. Les 2 jambes restant tendues, penchez-vous doucement en avant en essayant d’attraper votre genou ou votre cheville. Conservez la position quelques secondes et changez de côté.
    2. Debout, jambes légèrement fléchies et écartées, laissez tomber le buste en avant – sans forcer – en laissant les mains effleurer le sol, tout en expirant.

Et installez-vous confortablement !

Pour éviter l’inconfort de la conduite prolongée, adoptez une bonne position au volant.

  • Redressez votre siège : plus il est vertical, meilleure sera votre position.
  • Reculez votre siège de façon à ce que les jambes soient presque tendues. Les bras, eux, doivent être légèrement fléchis sur le volant.
  • Pour accompagner la cambrure naturelle du dos, vous pouvez placer un petit coussin (ou une serviette roulée, un pull…) au niveau des lombaires.

À voir aussi