Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Péage automatique : un opérateur veille sur vous !

Péage automatique : un opérateur veille sur vous !

Publié le 04.05.2011

Lorsque vous empruntez un péage automatique, vous pensez être seul et livré à vous même ? Détrompez-vous ! À tout moment, un opérateur de supervision est prêt à vous assister en cas de problème. Ticket coincé, carte illisible… il intervient à distance pour vous aider. Rencontre avec l’un de ces anges gardiens des péages automatiques.

Au péage, un opérateur veille sur vous en permanence
Au péage, un opérateur veille sur vous en permanence

Un objectif : aider le client

Arrivé à la gare de péage, vous présentez votre ticket à la borne automatique, insérez votre carte bancaire… et rien ne se passe : votre carte bancaire est « muette ». Pas le moindre opérateur en vue, vous vous demandez comment vous sortir de cette situation ? Il vous suffit de presser le bouton « SOS » de la borne : vous êtes aussitôt mis en relation avec un opérateur de supervision, qui va tout mettre en œuvre pour résoudre votre problème !

« Les problèmes les plus courants sont les tickets illisibles – parfois tout simplement parce qu’ils ont été insérés à l’envers – ou les cartes bancaires qui ne fonctionnent pas. Il y a aussi, bien sûr, des pannes des bornes ou des lecteurs, mais elles sont rares. Quelle que soit la cause du blocage rencontré par l’automobiliste, notre but est de trouver une solution rapidement. Grâce à des caméras, nous pouvons voir ce qui se passe dans la voie de péage et le conseiller à distance. Et surtout, nous pouvons agir de très nombreuses façons : taper manuellement le trajet du véhicule pour facturer la somme correcte si le ticket est illisible, débloquer à distance une borne, déclencher l’ouverture de la barrière… Dans le pire des cas, lorsque le client n’a pas de moyen de paiement valide, nous allons réaliser une constatation de non paiement et le laisser passer en notant son identité et son numéro d’immatriculation : il aura 8 jours pour régulariser sa situation… », explique Christine Pranchère, Opératrice de supervision au LTS (local technique de surveillance) de Gerzat, dans le département du Puy-de-Dôme.

Un contrôle à distance complet

Face à un véritable tableau de bord, Christine Pranchère peut en effet savoir tout ce qui se passe dans les 4 gares de péage – soit 10 voies d’entrée et 11 de sortie – qu’elle supervise. Des alertes la préviennent lorsque la borne va bientôt être à court de tickets, qu’un client reste anormalement longtemps à une barrière, qu’une carte est coincée dans la machine… Elle peut ainsi parler à un client avant même qu’il ne l’appelle ! Il est finalement très rare que l’intervention sur place d’un opérateur soit nécessaire : cela arrive principalement lorsqu’un client ne peut pas récupérer sa carte bancaire… « Je suis sollicitée en moyenne toutes les 10 minutes. En période de départ en vacances toutefois, les clients sont souvent des voyageurs occasionnels, moins rôdés que les utilisateurs réguliers, et les problèmes sont plus nombreux. Il y a même parfois des clients qui appellent pour demander leur route », s’amuse Christine Pranchère.

Grâce à cette aide permanente et efficace, les péages automatiques conservent leur atout majeur, une plus grande rapidité pour les clients et une plus grande fluidité de circulation. Le seul regret de Christine Pranchère : l’agressivité de certains automobilistes. « Bien sûr, ils ne nous sollicitent qu’en cas de problème. Mais ils ne doivent pas oublier que notre seul but est de les aider, face à un problème technique ! », insiste-t-elle.

À voir aussi