Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Plus de 2 300 km nettoyés chaque jour

Plus de 2 300 km nettoyés chaque jour

Publié le 02.09.2015

Assurer la propreté de leurs 272 aires de repos et de service est une préoccupation constante pour les réseaux APRR & AREA. Leurs équipes dédiées nettoient plusieurs fois par jour les sanitaires comme les espaces verts.

Propreté
Objectif propreté !

Une préoccupation quotidienne

Plus qu’une attente, c’est une exigence. La propreté est un objectif clé que les équipes des réseaux APRR & AREA se font un devoir de satisfaire. « Lors des enquêtes de satisfaction, nous constatons que l’hygiène est indissociable de la notion de confort. Trouver une aire sale ou des sanitaires douteux suffit pour que le client garde une perception négative de l’ensemble de son voyage », explique Jean-Charles Thomas, chef du centre d’entretien d’AREA à Chesnes (Isère). « Nous partageons ce point de vue : la propreté est, pour nous, une préoccupation quotidienne. A tel point que nous avons décidé de ne pas externaliser les opérations de nettoyage. Pour un résultat irréprochable ».

Près de 300 aires et barrières de péages

La mission est de taille. Longs de 2 276 km, les réseaux APRR & AREA ne comptent pas moins de 175 aires de repos, 97 aires de services et 27 barrières de péage toutes équipées de sanitaires. A cela s’ajoutent les nombreux espaces verts. Pour les entretenir, les équipes des 21 districts APRR et des 5 centres régionaux AREA se mobilisent sur le terrain. « C’est un travail que nos équipes effectuent deux fois par jour, voire davantage pendant les périodes de vacances », précise Jean-Charles Thomas.

40 000 heures de nettoyage par an

Les équipes commencent par un nettoyage des sols, des sanitaires et des équipements. Puis les collaborateurs contrôlent les consommables, notamment les rouleaux de papier, vérifient le fonctionnement des robinets, des sèche-mains, des verrous. « Les équipements sont fortement sollicités, parfois malmenés. Toute anomalie est immédiatement signalée pour une réparation dans les meilleurs délais », explique Jean-Charles Thomas. Sur le seul réseau AREA, le nettoyage quotidien des sanitaires des 53 aires représente ainsi 40 000 heures de travail annuel. Enfin, pour terminer, les équipes ramassent les papiers et déchets abandonnés sur l’aire et contrôlent les jeux pour enfants.

Contrôle qualité

Les réseaux APRR & AREA ont lancé en 2015 un programme de rénovation des sanitaires de 120 sites qui seront progressivement remplacés d’ici 2018. « Nous avons opté pour des blocs préfabriqués en béton, plus modernes, résistants et esthétiques, avec des couleurs vives et gaies », explique Jean-Charles Thomas, chef du centre d'exploitation autoroutière de la région lyonnaise chez AREA . « Leur conception même est nouvelle : chaque cabine dispose de son propre lave-mains et d’un accès vers l’extérieur pour éviter le sentiment d’enfermement et d’insécurité que certains clients disent parfois ressentir. Nous y installons par ailleurs des sèche-mains plus efficaces ainsi que la radio pour diffuser une ambiance sonore rassurante ».

APRR & AREA rénovent les sanitaires de 120 sites

Les réseaux APRR & AREA ont lancé en 2015 un programme de rénovation des sanitaires de 120 sites qui seront progressivement remplacés d’ici 2018. « Nous avons opté pour des blocs préfabriqués en béton, plus modernes, résistants et esthétiques, avec des couleurs vives et gaies », explique Jean-Charles Thomas, chef du centre d’entretien d’AREA à Chesnes (Isère). « Leur conception même est nouvelle : chaque cabine dispose de son propre lave-mains et d’un accès vers l’extérieur pour éviter le sentiment d’enfermement et d’insécurité que certains clients disent parfois ressentir. Nous y installons par ailleurs des sèche-mains plus efficaces ainsi que la radio pour diffuser une ambiance sonore rassurante ».

À voir aussi