Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Un radar ? Non, une station météo !

Un radar ? Non, une station météo !

Publié le 14.12.2010

Sur les autoroutes des réseaux APRR & AREA, vous pouvez apercevoir des capteurs météo qui ressemblent étrangement à des radars. Ces appareils ne sont pas là pour mesurer la vitesse de circulation des voitures, mais pour recueillir des données météorologiques.

Savez-vous ce que c'est ?
Savez-vous ce que c'est ?

Repérer les stations météo

Les réseaux APRR & AREA sont équipés de stations météos, placées sur les bords de l’autoroute. Elles se trouvent en général sur les zones les plus froides ou les plus exposées au brouillard et aux pluies verglaçantes. « Sur les 400 km du réseau AREA, on comptabilise 32 stations météo », précise Michel Vistorky, Directeur technique et viabilité chez AREA. « Elles ressemblent à des cages grillagées de 2 m x 2 m environ», poursuit-il.

« Sur les 1 800 km du réseau APRR, il y en a 113 », ajoute Emmanuel Cachot, Chef du district du Haut-Bugey (Ain) chez APRR. « Elles sont complétées par des capteurs placés en surface et dans la chaussée. D’autres capteurs, comme ceux qui mesurent la visibilité, ressemblent à des caméras. Ils sont donc souvent confondus avec des radars par les automobilistes !».

Prévoir l’évolution de la météo

Ces stations météo mesurent en continu :

  • la température extérieure,
  • celle de la chaussée,
  • la pression atmosphérique,
  • la pluviométrie et l’humidité de l’air,
  • la direction et l’intensité du vent,
  • la visibilité (épaisseur du brouillard).

« Grâce à ces stations météo, on peut prévoir avec un haut niveau de précision l’évolution des conditions météorologiques pour les 6 heures à venir », précise Michel Vistorky.

Intervenir rapidement

Les mesures effectuées par les stations météo sont transmises en temps réel aux différents postes de contrôle (PC) des réseaux APRR & AREA. Des actions préventives peuvent ainsi être menées rapidement. En hiver, les stations météo permettent par exemple :

  • de prévenir la formation de verglas, en informant les PC de la nécessité de déclencher des opérations de salage des voies. Elles permettent même d’identifier le type de salage à privilégier. Le chlorure de sodium s’utilise jusqu’à 5 à -7 °C. La saumure de sodium (eau + sel) agit jusqu’à -10 °C. Le chlorure de calcium est utilisé pour des températures jusqu’à 17 °C, pour faire fondre la glace,
  • d’anticiper les besoins en engins de déneigement (équipés de racleuses, saleuses et saumureuses). Les équipes APRR & AREA interviennent ainsi dans les meilleurs délais.

Informer les automobilistes

Les informations transmises par les stations météo permettent aussi de prévenir les conducteurs d’une éventuelle urgence climatique : orage, vent violent, chutes de neiges… Les panneaux à message variable placés sur le réseau autoroutier affichent ces informations en quelques secondes.

À voir aussi