Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Vos alliés pour lutter contre la somnolence

Vos alliés pour lutter contre la somnolence

Publié le 05.10.2011

« Prends un café, ça te tiendra éveillé ! » Combien de fois entendons-nous ce conseil avant de prendre le volant ? Est-ce un bon conseil ? Café, thé, boissons énergisantes : pour lutter contre la somnolence, apprenez à faire la part des choses et redécouvrez les bienfaits de la sieste !

Vos alliés pour lutter contre la somnolence : thé, café… et surtout sieste !
Vos alliés pour lutter contre la somnolence : thé, café… et surtout sieste !

Le café, une aide contre la somnolence ?

La caféine est un excitant. Elle empêche d’ailleurs certaines personnes de dormir, lorsque le café est consommé trop tard dans la journée. Est-ce une aide pour lutter contre la somnolence au volant ?

Certaines études tendent à le prouver. Un test réalisé par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) sur un échantillon de 12 jeunes volontaires a par exemple montré que les automobilistes ayant fait une sieste ou absorbé un café avant de prendre le volant de nuit ont conduit plus prudemment que les conducteurs de l’échantillon « témoin », ces derniers ayant fait de nombreux franchissements de ligne.

Prudence !

Mais attention, le café n’a pas forcément cet effet sur vous : certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à la caféine. Apprenez à vous connaître, restez à l’écoute de vos sensations et ne luttez pas contre la fatigue. Picotement des yeux, besoin incessant de changer de position, raideurs dans la nuque ou encore bâillements répétés : dès les premiers signes, arrêtez-vous pour faire une pause !

Boissons énergisantes : attention, danger !

Qu’en est-il des autres « excitants » courants ? Les boissons énergisantes peuvent avoir un effet indirect néfaste. Selon un rapport de la commission de sécurité américaine, ces boissons contenant de fortes doses de caféine entraînent des pertes de concentration et des retards dans les réactions, qui peuvent être particulièrement dangereux au volant. Au lieu d’aider à lutter contre la fatigue, elles rendent les conducteurs encore plus las.

Le thé, enfin, a un effet plus diffus : moins excitant, il ne provoque pas l’effet « coup de fouet » du café mais son effet peut se prolonger sur une plus longue durée.

La sieste, irremplaçable

Conclusion ? La sieste reste sans conteste le meilleur remède anti-somnolence. Sans effet secondaire, simple, et efficace sur tout conducteur. Aussi, dès que la fatigue se fait sentir, arrêtez-vous sur une des aires du réseau APRR & AREA, installez-vous confortablement et accordez-vous un petit somme de 20 minutes.

Notre conseil ? Prenez un café avant cette petite sieste. Il faut compter environ un quart d’heure pour que l’effet soporifique de la boisson chaude se dissipe et que la caféine agisse. Vous pourrez ainsi repartir au mieux de votre forme !

Bien sûr, cela ne vous dispense pas des pauses conseillées toutes les 2 heures pour marcher, prendre de grandes inspirations et vous détendre…

À voir aussi