Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Votre conduite hivernale : sûre ou catastrophique ?

Votre conduite hivernale : sûre ou catastrophique ?

Publié le 04.02.2013

Impatience, négligence, entêtement… certains défauts, plus que d’autres, peuvent entraîner de véritables comportements à risque de la part des automobilistes, essentiellement en hiver. Et vous, êtes-vous plutôt Madame Catastrophe ou Monsieur Sécurité ?

Votre conduite hivernale : sûre ou catastrophique ?
Votre conduite hivernale : sûre ou catastrophique ?

Madame Précipitation

Huit heures du matin… c’est la course ! Madame Précipitation tente un démarrage sur les chapeaux de roues pour arriver à l’heure au bureau. Par temps très froid, elle devrait plutôt démarrer le moteur et laisser chauffer la voiture quelques instants, puis prendre la route doucement pendant quelques kilomètres, avant d’adopter une vitesse de croisière. L’objectif ? Ménager sa voiture, qui aura le temps de chauffer en douceur. Á l’inverse, laisser chauffer la voiture ¼ d’heure, pour rentrer dans un habitacle à 25°C, n’est ni écologique, ni économique !

Madame Impatience

Sur une route enneigée ou verglacée, le conducteur qui précède lui semble excessivement prudent. Madame Impatience tente de le doubler… Pourtant, sur route glissante, une conduite tout en souplesse s’impose. Il vaut mieux éviter les accélérations et les coups de freins, anticiper, utiliser le frein moteur… Cela évite à Madame Impatience un petit détour par le fossé ! N’oubliez pas que sur autoroute, vous ne devez pas doubler les engins de déneigement !

Madame Négligence

Sa voiture est neuve. Ou presque. Elle tiendra bien jusqu’au printemps. Madame Négligence ne devrait pas attendre de tomber en panne ! L’entretien régulier de sa voiture est toujours nécessaire, et plus encore en hiver. Vérifiez régulièrement les niveaux (huile, lave-glace…). Bichonnez votre véhicule, il vous le rendra bien !

Monsieur Avarice

Pourquoi changer les pneus ? Ils n’ont que quelques mois… Justement ! Si Monsieur Avarice a opté pour des pneus classiques, ils s’avèreront peu fiables par temps froid : distance de freinage allongée, tenue de route moins importante… En hiver, les pneus neige sont conseillés. Et pour vous rendre dans les stations de ski, les équipements sont souvent obligatoires. Cet investissement est nécessaire pour votre sécurité et celle des autres automobilistes !

Monsieur Égoïsme

Il considère sa conduite irréprochable. Alors pourquoi changer ses habitudes malgré la neige, le verglas, la pluie ? Attention ! Les conditions hivernales rendent la conduite plus dangereuse pour tous. Les distances de freinage s’allongent, la visibilité est réduite… Monsieur Égoïsme devrait être prudent et lever le pied, pour lui et pour les autres. Bien voir et être vu est essentiel : vérifiez vos phares et feux régulièrement. En cas de chute de neige, allumez vos feux antibrouillard !

Monsieur Entêtement

Monsieur Entêtement a prévu de partir ce soir en vacances : rien ne lui fera changer d’avis. Pas même l’alerte rouge de Météo France. Un tel entêtement peut être irresponsable : si les conditions sont réellement difficiles – tempête de neige, verglas… - mieux vaut parfois différer son départ. Demain matin, les routes seront déneigées !

Madame Irréflexion

Éternelle optimiste ? Elle n’a même pas pensé à consulter la météo avant de prendre la route. Il existe pourtant de nombreux moyens de s’informer sur les conditions météo et de circulation, Madame Irréflexion devrait penser à les consulter : le site web d'APRR bien sûr, avec les pages météo et prévisions de trafic, mais aussi la radio, la télévision… Elle pourra ainsi adapter son itinéraire si besoin ! Pensez aussi au 3620 dites "Mon Autoroute" (0,15 € / min) pour connaitre les prévisions de trafic et de météo, ainsi que les temps de parcours.

À voir aussi