Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> De la matière grise derrière votre couleur

De la matière grise derrière votre couleur

Publié le 27.01.2015

Si votre voiture est rouge ou verte, alors vous faites preuve d’une grande originalité ! Depuis quelques années, les couleurs les plus demandées par les acheteurs d’automobiles sont le blanc, le noir et le gris. En 2013, ces 3 couleurs constituaient 74 % des ventes de véhicules en France. La cause ? Une motivation plus pratique qu’esthétique…

De quelle couleur est votre voiture ?
De quelle couleur est votre voiture ?

Blanc, noir, gris : le trio gagnant

En 2011, 2012 et 2013, le blanc est resté la couleur préférée des acheteurs européens de voitures neuves. Viennent ensuite le noir (21 % des voitures neuves en 2013), le gris (17 %) et enfin le gris argenté (13 %). Les automobilistes manqueraient-ils de fantaisie ?

Les études montrent qu’il s’agirait plus d’un choix pratique qu’esthétique. Le gris argenté, longtemps en tête des ventes, est la couleur la moins salissante. Le blanc protège des fortes montées en température dans l’habitacle en été et les éventuelles rayures sur la carrosserie sont moins visibles. En outre, les véhicules blancs, noirs ou gris seront plus faciles à revendre.

On pourrait pourtant objecter que dans un tel paysage en noir et blanc, les couleurs originales présentent un atout indéniable : il est plus facile de retrouver sa voiture rouge ou jaune sur un parking.

Une question de personnalité

Mais la différence n’est pas toujours assumée par les automobilistes qui n’ont pas envie de se démarquer, d’autant que la voiture peut être utilisée dans un cadre professionnel. Ce sont d’ailleurs les véhicules plus atypiques, comme les modèles sportifs ou les 4x4, qui sont davantage proposés dans une gamme de couleurs plus large incluant parfois des carrosseries bicolores.

Notons enfin que les publicités de constructeurs ont aussi une influence. Les voitures familiales ou haut de gamme y sont toujours mises en scène en noir, blanc ou gris tandis que les voitures misant sur l’originalité affichent une carrosserie de couleur vive.

Rouge et jaune pour être vu et reconnu

Pour les véhicules de secours et d’intervention, amenés à circuler parfois rapidement, la couleur est choisie avant tout pour être visible. Aussi, le rouge reste incontournable pour les pompiers français et le jaune, couleur choisie par l’Union européenne pour les véhicules de secours, va peu à peu remplacer le blanc pour les véhicules du SAMU. Son gros avantage : être visible même dans le brouillard.

À voir aussi