Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> L’autoroute de Dakar

L’autoroute de Dakar

Publié le 29.03.2012

Lorsque le groupe Eiffage construit une autoroute à Dakar, au Sénégal, le savoir-faire d’APRR & AREA pour l’entretien et d’exploitation est mis à contribution !

Dakar, capitale du Sénégal
Dakar, capitale du Sénégal

Un savoir-faire appliqué au niveau local

Lorsque le Sénégal lance un appel d’offres pour la construction d’une autoroute à péage, destinée à désengorger l’axe principal pour quitter Dakar en direction de Diamniadio, plusieurs sociétés apportent des réponses calquées sur le modèle européen. Grâce à l’expérience d’APRR & AREA dans l’exploitation des autoroutes à péage, le groupe Eiffage, propose de son côté un projet qui répond aux contraintes locales.

Le groupe Eiffage développe ainsi diverses pistes pour réduire les coûts et mieux répondre aux besoins des conducteurs. Un système de paiement inédit est imaginé : il se fait en mode automatique type télépéage avec des badges RFID (système très économique) et en monnaie, une solution plus adaptée dans un pays où l’usage des cartes bancaires est très limité, et sur la base du tronçon parcouru au lieu d’un prix fixe à l’entrée sur l’autoroute. Les panneaux à message variable sont remplacés par des panneaux indiquant la densité du trafic grâce à un code couleur, car 40 % de la population souffre d’analphabétisme. Autre exemple : les bornes d’appel d’urgence sont remplacées par un numéro d’appel gratuit, utilisable depuis un téléphone mobile, en cas d’accident ou de panne.

« Grâce aux différentes adaptations, la sécurité des conducteurs a été préservée tout en réduisant le coût de construction et d’entretien des infrastructures. Cela a aussi permis de baisser les prix au péage », précise Bernard Aversenq, chargé d’affaire à la Direction des Grands Investissements et du Développement chez APRR.

Une réussite plébiscitée

Ces propositions créatives ont séduit le gouvernement sénégalais, qui a confié à Eiffage la conception, construction et exploitation de cette voie de 25 km, ainsi son exploitation pendant 30 ans. L’ouverture de la totalité de l’autoroute est prévue pour mi-2013. Deux tronçons, un 1er tronçon de 4 km, inauguré fin 2011, puis un autre ouvert fin février 2012, ont remporté un succès immédiat avec une densité de circulation supérieure aux estimations. La raison est simple : en évitant les bouchons à la sortie de Dakar grâce à l’autoroute, les automobilistes réalisent des économies de carburant ce qui compense largement le prix du péage.

Aujourd’hui, des collaborateurs d’APRR & AREA sont toujours impliqués dans le projet : des patrouilleurs, péagers et autres techniciens ont été envoyés en mission de 2 semaines à 3 mois, pour former les salariés locaux, sans compter 3 salariés APRR qui ont rejoint la société SENAC pour des missions permanentes de 2 à 3 ans. Une expérience technique et humaine exceptionnelle pour tous !

À voir aussi