Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> La tapenade de Nyons, caviar de Provence

La tapenade de Nyons, caviar de Provence

Publié le 27.08.2010

Préparation à base d’olives, la tapenade est une spécialité provençale à déguster en accompagnement de viandes froides, le poisson… ou tout simplement sur un toast. Si vous passez par le pays de Nyons (Drôme), dans le prolongement de l’autoroute A6 (Paris-Lyon), venez découvrir ses saveurs !

Tapenade de Nyons
Pourquoi n'iriez-vous pas du côté de Nyons ce week-end ?

Des origines ancestrales

Les olives dénoyautées et réduites en purée font le bonheur des gourmets depuis bien longtemps : 2 siècles avant Jésus-Christ, on dégustait l’épityrum, préparation qui mélangeait olives vertes ou noires, huile, vinaigre, coriandre, cumin, fenouil et menthe.

La recette qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de tapenade associe le goût fruité de l’olive aux herbes et aux câpres. Ce dernier ingrédient a même donné son nom à la préparation, née dans le sud de la France : « tapeno » désigne, en provençal, le câpre.

La perle noire des olives

L’une des tapenades les plus appréciées des gastronomes est produite dans la région de Nyons (Drôme). Elle doit son goût inimitable à la « tanche de Nyons », variété d’olive noire qui bénéficie d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). La culture de ce précieux fruit fait l’objet d’une attention constante, tout au long de l’année.

Entre février et avril, il faut tailler les oliviers pour garantir une récolte de qualité. En mai et juin, les arbres fleurissent, se couvrant d’un nuage de fleurs blanches. En été les fruits se forment : à ce moment, une sécheresse pourrait compromettre la récolte.

Les olives noires mûrissent ensuite tout l’automne. Elles sont cueillies en décembre et janvier.

La crème d’olives noires : une fabrication traditionnelle

Les saveurs si fines de l’olive peuvent aussi se passer du câpre. Par exemple, la ferme Brès, à Nyons, fabrique une fabuleuse crème, composée uniquement d’olives noires et d’aromates…

« Rien n’a changé depuis 1829, lors de la création de l’exploitation oléicole », insiste Régine Brès, qui a repris l’entreprise familiale.

Ainsi, l’arrosage des olives en été se fait au goutte à goutte et la récolte est réalisée à la main.

Comment aller à la ferme Brès ?

Emprunter l’A6 en direction de Lyon, puis l’A7 jusqu’à Montélimar. Prendre ensuite la D941 jusqu’à Nyons. Suivre enfin la Promenade des Anglais depuis le centre de Nyons sur 2 km jusqu’à la ferme.

Visiter et déguster…

Amateurs d’olives sous toutes leurs formes – huile, tapenade, olives en saumure… ou en confiture – profitez d’un passage dans la région pour découvrir les oliveraies et déguster les produits locaux. Situé au cœur de la Drôme provençale, près du Mont Ventoux, le pays de Nyons vous réserve aussi d’autres surprises. Son climat doux et ses paysages préservés lui ont valu le surnom de « Toscane de Rhône-Alpes ».

À voir aussi