Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Le macaron de Nancy, un secret bien gardé

Le macaron de Nancy, un secret bien gardé

Publié le 21.05.2010

Connaissez-vous le macaron de Nancy ? Alors que le macaron de Paris est lisse et fourré, celui-là est craquelé et croustillant… Si vous passez par l’A31, prenez le temps d’aller déguster cette pâtisserie, dont la recette reste secrète depuis plus de 200 ans.

Macaron de Nancy
N'est-il pas appétissant ?

La recette des Sœurs Macarons

Pour trouver les origines de ce macaron aux saveurs uniques, il faut remonter bien loin. Au XVIIe siècle, la fille du duc Charles III, Catherine de Vaudémont, devient abbesse de Remiremont. Elle fonde au cœur de Nancy le monastère des Dames du Saint-Sacrement, où une stricte règle y interdit la consommation de viande. Qu’à cela ne tienne : les sœurs inventent une grande variété de pâtisseries, dont le fameux macaron.

Lorsqu’en avril 1792, un décret supprime les congrégations religieuses, les soeurs Marguerite et Marie-Elisabeth reprennent la fabrication des macarons et les commercialisent. Leur succès est tel qu’on les surnomme très vite « Les Sœurs Macarons ».

Un secret bien gardé

La recette de ce macaron unique, entré dans le patrimoine gastronomique des Lorrains, est simple et naturelle : des blancs d’œufs, du sucre, des amandes de Provence… Mais il faut y ajouter un savoir-faire transmis depuis plus de 2 siècles. Aujourd’hui, un seul confiseur en France en connaît le secret et perpétue cette recette traditionnelle : Nicolas Génot, qui règne sur la maison nancéenne des Sœurs Macarons. Un secret qu’il tient de son père…

Une visite s’impose !

Profitez d’une halte à Nancy pour déguster les fameux macarons – mais aussi la bergamote de Nancy ou les pâtes de fruits traditionnelles. Vous découvrirez également une ville à l’histoire riche, comme en témoigne son centre historique qui vous réserve bien des surprises. À commencer par la place Stanislas, considérée comme l’une des plus belles places royales d’Europe.

Comment y aller ?

  • Depuis Paris (environ 300 km) : suivre l’autoroute A5 jusqu’à Chaumont, puis l’A31 direction Nancy et prendre la sortie 18 (Nancy Centre, Laxou).
  • Depuis Lyon (environ 400 km) : emprunter l’A6 direction Paris jusqu’à Chalon-sur-Saône, puis l’A31 direction Nancy. Prendre la sortie 11 (Neuves-Maisons) et continuer sur la D974, puis la D331 jusqu’à Nancy.