Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Les Alpes en mode estival

Les Alpes en mode estival

Publié le 29.06.2016

Incontournables l'hiver, les stations alpines atteignent également des sommets l'été. Repos, détente, sport : notre sélection d'activités entre amis ou en famille.

MB-671x302.jpg
Les Alpes en mode estival

Baignade en altitude : les Alpes en mode « farniente »

Niveau de difficulté : *

Rien de tel que le grand air pour se poser et se reposer. Les lacs de montagne sont autant de lieux apaisants qui offrent la possibilité de se baigner : plan d’eau de Combloux (Haute-Savoie) face au Mont-Blanc, base de loisir du lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes), lac d’Annecy (Haute-Savoie) dont les eaux sont réputées les plus pures d’Europe .

Pour qui ? Familles avec enfants en bas âge, couples qui recherchent le calme.

Notre conseil : prévoir lunettes de soleil, crème solaire, mots croisés et bons bouquins.

Détente active : les Alpes côté « sport light »

Niveau de difficulté : **

Qui dit montagne, dit randonnée. Mais pas question de gravir le Mont Blanc ! Des balades accessibles à tous sont proposées par les offices de tourisme de la région : à pied, en VTT (grâce aux télésièges, on peut accéder à certains sommets avec son vélo), à cheval… À la mode depuis quelques années : la luge d’été, qui permet de dévaler des pentes sur des pistes aménagées, dès 3 ans. 

Pour qui ? Familles avec enfants et pré-ados, actifs urbains en quête d’activités physique. 

Notre conseil : s’équiper de bonnes chaussures pour les randonnées, ne pas quitter les chemins balisés et ne pas manger les baies près du sol (risques de souillure par les animaux)

Vacances sportives : les Alpes version « oxygène actif »

Niveau de difficulté : ***

Faire du sport au grand air la journée et dormir la nuit d’un bon sommeil réparateur. Au programme de la semaine : cyclotourisme (5 600 km d’itinéraires balisés) et VTT en montagne. Puis, une plongée en combinaison dans les eaux fraîches des torrents de montagne. Au choix : hydrospeed (nage en eaux vives), rafting et canyoning (plongeons, escalade, natation). Près de Chamonix, le Canyon de Cluses est particulièrement réputé. Enfin, un parcours aventure au bord des falaises, en suivant des itinéraires sportifs comme les via ferrata (ou « voies ferrées » dont le parcours est rendu possible par de nombreux équipements : échelles, passerelles suspendues, rampes…) et les via corda (itinéraires que l’on suit encordé). Le parcours de La Grande Fistoire (Alpes de Haute Provence) est chaque année plébiscité par de nombreux aventuriers. 

Pour qui ? Familles très sportives avec ados, groupes d’amis amateurs de sensations à partager. 

Notre conseil : Soigner son équipement et s’adresser impérativement à des professionnels pour pratiquer ces sports.

Périple extrême : jusqu’au bout des Alpes !

Niveau de difficulté : ****

On reprend toutes les activités précédentes et on les pratique à fond ! Côté randonnées, le Tour de la Vanoise (1 semaine par les GR 5 et GR 55) ou le Tour du Mont Blanc (1 semaine à travers Suisse, Italie et France) sont les plus célèbres. Parmi les via ferrata, la « Jules Carret » en Savoie a la réputation d’être la plus difficile de France. Et pour les amoureux des paysages grandioses, on ne saurait trop conseiller le parapente et le deltaplane. 

Pour qui ? Les sportifs, les vrais. 

Notre conseil : Ne jamais surestimer ses capacités car il est difficile, et parfois impossible, de faire demi-tour. Toujours consulter la météo avant de partir et avertir ses proches.

À voir aussi