Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Mini-caméras sportives : comment bien s’équiper ?

Mini-caméras sportives : comment bien s’équiper ?

Publié le 13.12.2018

Compactes, agiles, les mini-caméras peuvent se fixer sur un casque, un cadre de vélo ou se porter en harnais. Elles permettent d’immortaliser votre randonnée, votre descente à ski ou même une simple balade en ville. Pour bien choisir la vôtre, suivez notre guide.

671x304APRRNLNoël-Coupdecoeur.jpg
Mini-caméras sportives

Une qualité d’image adaptée à vos usages

La quasi-totalité des caméras sont équipées de capteurs à haute-résolution exprimée en nombre de pixels : format HD, full HD et aujourd’hui 4K pour des images de très grande netteté, même sur grand écran. A cela s’ajoute le nombre d’images par seconde, noté IPS ou FPS. Un nombre élevé, 60 FPS, garantit par exemple une bonne fluidité de votre film en mode ralenti lors du montage.

Notre conseil : pour les adeptes de la vitesse, une très haute résolution, format full-HD ou 4K, est conseillée. En revanche, une simple HD est suffisante pour filmer en randonnée. La façon dont vous traiterez les images doit aussi guider votre choix. Pour exploiter les images 4K, il faut un matériel informatique et un logiciel de montage capable de supporter ce format. Â l’inverse, si vous ne souhaitez pas appliquer d’effets à vos films, 30 FPS suffiront.

Attention à l’autonomie de la batterie

La majorité des mini-caméras permettent une heure d’utilisation en conditions normales. Certains modèles peuvent monter jusqu’à quatre heures. Pour de longs usages, il convient de privilégier une caméra avec une grande autonomie.

Notre conseil: favorisez des appareils avec batterie amovible et munissez-vous d’une ou deux batteries supplémentaires si nécessaire.


Une connectivité qui offre de multiples possibilités

Toutes les caméras sont équipées d’un port USB qui permet de les connecter à un ordinateur. Pour visionner les images directement sur une télévision, il est préférable de choisir un modèle avec une sortie HDMI. La connexion wifi permet d’envoyer les images directement vers un smartphone ou de les publier sur internet et les réseaux sociaux. 

Notre conseil : attention aux fonctions wifi et GPS, très gourmandes en énergie. Leur usage prolongé peut réduire l’autonomie de la batterie.


Des fixations au top

Un kit de fixations est généralement fourni avec la mini-caméra, souvent un support de casque autocollant ou un accessoire pour la fixer sur une surface plane. Généralement, il est nécessaire de compléter ce kit avec d’autres éléments comme par exemple un harnais qui permet de porter la caméra au niveau la poitrine, un caisson étanche pour des prises de vues aquatiques ou encore une fixation pour un cadre de vélo. Le choix de ces différentes « options » permettra de personnaliser au mieux vos prises de vue. 

Notre conseil : les fixations ne sont pas universelles et l’offre diffère selon les marques. Avant de choisir votre mini-caméra, vérifiez le nombre et la qualité des accessoires dont vous pourriez avoir besoin par la suite.


Et l’écran ?

Un écran permet de visualiser vos enregistrements avant l’exportation vers un ordinateur, voire de procéder à un premier montage. Les plus petites caméras en sont toutefois dépourvues.

Notre conseil : testez avant d’acheter. Certains écrans sont difficiles à manipuler en raison de leur petite taille. Vérifiez aussi que les boutons de commande (enregistrement, pause, arrêt) restent facilement accessibles quand la caméra est installée sur un support. 

Avertissement de sécurité

Pour votre sécurité, ne « bricolez » pas vos propres fixations. Veillez à bien vérifier l’installation de votre caméra avant de vous lancer. Les fixations doivent être solidement attachées et la position de la caméra ne doit pas interférer avec vos mouvements ni limiter votre champ de vision.