Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Pour la première fois, un dépanneur parle

Pour la première fois, un dépanneur parle

Publié le 05.02.2014

Des milliers d’automobilistes empruntent chaque jour les autoroutes APRR & AREA. Lorsqu’ils tombent en panne, les dépanneurs de Touring Secours qui interviennent se retrouvent parfois dans des situations cocasses voire dangereuses. Jean-Paul Archer, dépanneur depuis 1979, nous livre quelques anecdotes…

depannage
Histoires insolites de dépannages sur l’autoroute

Situation d’urgence

La panne la plus courante arrive lorsque les automobilistes font le plein de leur véhicule avec le mauvais carburant . Une situation fréquente dans le cas des véhicules de location. Un hiver, «une famille russe de retour de Courchevel, tombe en panne pour cette raison. Elle devait rejoindre l’aéroport de Paris Orly en urgence pour prendre un avion à destination de la Russie. Alors j’ai fait vite : remorquage de la voiture, vidange dans une station essence et nouveau plein en un clin d’œil. Heureusement, elle est arrivée juste à temps à l’aéroport », raconte Jean-Paul Archer.

Un tel dévouement lui vaut, bien souvent, des lettres de remerciements qui le touchent beaucoup. Il a pourtant reçu, il y a quelques semaines, une lettre de reproches. « Une dame corpulente et âgée n’arrivait pas à grimper les marches pour monter dans la dépanneuse. J’ai donc voulu accélérer les choses. Ma mission est en effet d’évacuer au plus vite les voitures en panne et leurs passagers, pour la sécurité de tous. J’ai poussé la dame. C’était pour l’aider, mais elle a été choquée par mon geste ». Quelques jours plus tard et après des explications par téléphone, le malentendu était heureusement dissipé.

Automobilistes imprudents

Les comportements à risque, hélas, ne sont pas rares. Régulièrement, des automobilistes en panne traversent les voies. Une imprudence à ne jamais commettre. « Récemment, les occupants d’une voiture ont traversé pour appeler depuis une borne SOS située de l’autre côté des voies, dans le sens de circulation opposé. Quand je suis arrivé, la voiture était à l’endroit prévu. Je l’ai chargée sur la dépanneuse tout en faisant de grands signes pour ne pas qu’ils retraversent les voies. J’ai dû ensuite faire un grand détour pour

prendre l’autoroute dans l’autre sens afin de récupérer ces inconscients », explique Jean-Paul Archer.

Pique-nique sur la bande d’arrêt d’urgence À l’automne 2013, alors que le temps était encore clément, notre dépanneur est appelé pour une intervention. Lorsqu’il arrive à hauteur du véhicule, il a une drôle de surprise : « Toute la famille était attablée. Ses membres avaient installé une table de camping, des chaises pliantes, sorti le barbecue et commencé les grillades sur la bande d’arrêt d’urgence ! », raconte Jean-Paul Archer effaré. Il a fallu tout ranger, et sortir le jerrican d’eau pour soigneusement éteindre les braises du barbecue avant de charger la voiture sur la dépanneuse…

Toujours respecter les règles de sécurité:

Si vous tombez en panne sur l’autoroute , vous devez impérativement suivre les consignes de sécurité suivantes :

  • garez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence,
  • quittez votre véhicule par le côté droit,
  • placez-vous derrière la glissière de sécurité et rejoignez la borne orange SOS la plus proche pour appeler un dépanneur.


À voir aussi