Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Prochaine sortie : le patrimoine mondial de l'humanité

Prochaine sortie : le patrimoine mondial de l'humanité

Publié le 02.09.2015

Au patrimoine mondial de l’humanité, on rangeait habituellement la Grande Muraille de Chine, la Place Rouge de Moscou ou encore le Mont Saint-Michel. Il va désormais falloir compter deux vignobles aussi français qu’incontournables : la Bourgogne et la Champagne. A découvrir grâce au réseau APRR.

Vigne
Des vignobles au Patrimoine Mondial de l’Unesco

L’Unesco honore les coteaux, maisons et caves de Champagne

En Champagne ce n’est pas le précieux vin lui-même qui entre au patrimoine mondial de l’Unesco, mais les "lieux où fut développée la méthode d'élaboration des vins effervescents depuis ses débuts au XVIIe siècle jusqu'à son industrialisation précoce au XIXe siècle", précise l'Unesco. Cette inscription au patrimoine de l’humanité concerne précisément trois sites :

  • l'avenue de Champagne à Épernay, où se dressent les prestigieuses maisons des négociants et leurs kilomètres de caves où reposent des millions de bouteilles ;
  • la colline Saint-Nicaise à Reims et ses immenses crayères antiques et médiévales où le champagne continue d’être vinifié ;
  • les coteaux historiques du village d'Hautvillers, dont l’abbaye accueillit Dom Pérignon, le moine inventeur du champagne, selon la légende.

Vous souhaitez découvrir ces lieux ? APRR vous y emmène, via l’A5 qui traverse tout le sud de la région. L’autoroute permet en effet de rejoindre Troyes depuis Paris (compter 2h) ou Lyon (un peu plus de 3h), avant d’emprunter les routes de campagne.

Les « climats » de Bourgogne

En Bourgogne, ce sont les « climats » que l’UNESCO a élevés au rang de patrimoine mondial. Il s’agit en réalité des parcelles de vignes situées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon. Soit plusieurs centaines de micro-parcelles, où naissent les vins prestigieux comme la Romanée-Conti et le Montrachet, mais aussi des crus moins célèbres. Là encore, un paysage magnifique et une région riche sur les plans culturel, architectural et historique vous attend.

Et APRR vous y emmène. Depuis Paris par exemple, l’A6 puis l’A38 vous permettent de rejoindre Dijon en à peine plus de 3h.

À voir aussi