Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Une confiture unique au monde…

Une confiture unique au monde…

Publié le 03.05.2011

Depuis plus de 6 siècles, Bar-le-Duc, dans la Meuse, perpétue le secret d’une recette unique : une confiture d’une douceur et d’un raffinement sans égal. Sa particularité ? Elle est élaborée à partir de groseilles épépinées manuellement à l’aide d’une plume d’oie. Un savoir-faire préservé pour le plaisir des gourmands.

L'ingrédient de base de la fameuse confiture de Bar-le-Duc
L'ingrédient de base de la fameuse confiture de Bar-le-Duc

Une recette ancestrale

La recette de la confiture de groseille de Lorraine, élaborée à Bar-le-Duc, est un secret jalousement gardé depuis des siècles. On en trouve la trace dans des manuscrits datant de 1344. Une chose est sûre : ce mets exceptionnel nécessite un réel savoir-faire puisque chaque fruit est épépiné à la main, à l’aide d’une plume d’oie soigneusement taillée.

Cette douceur a séduit les plus fins gourmets. Considérée comme un mets de luxe, elle s’est rapidement retrouvée sur les tables des têtes couronnées, servie dans des verrines en cristal mettant en valeur sa couleur… On raconte même qu’Alfred Hitchcock en raffolait, au point de ne choisir que des hôtels qui lui en serviraient au petit déjeuner.

Patience et savoir-faire…

Tout commence dans la Meuse où sont cultivées les groseilles rouges, rosées ou blanches. Chacune donnera sa particularité à la confiture : plus douce avec les groseilles blanches, plus sucrée avec les rouges…

Les précieuses grappes sont cueillies à la main fin juin. Les groseilles sont séparées au ciseau, puis épépinées. Ce travail plutôt fastidieux exige une grande dextérité. Autrefois, les meilleures ouvrières pouvaient épépiner 2 kilos de fruits dans une seule journée. Les fruits sont ensuite plongés dans un sirop brûlant qui préserve à la fois leur saveur et leur jolie couleur.

Aujourd’hui, la tradition est perpétuée par la famille Dutriez, qui détient le secret de la fabrication de la prestigieuse confiture. Chaque année, les confitures traditionnelles « À la Lorraine » produisent 6 000 verrines : une production limitée, réservée aux connaisseurs !

Un mets à découvrir au cœur de la Lorraine

Pour déguster ce trésor acidulé, n’hésitez pas à visiter la région de Bar-le-Duc, située à 200 km de Paris via l’A4, 400 km de Lyon via l’A6, puis l’A31 et l’A5.