Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Circulez librement entre les réseaux autoroutiers

Circulez librement entre les réseaux autoroutiers

Publié le 02.05.2012

Grâce au « maillage», un automobiliste peut entrer sur l’autoroute par le réseau APRR et en sortir par celui de Cofiroute. Aux sociétés d’autoroutes, ensuite, de se répartir les recettes en fonction des trajets effectués. Une tâche complexe...

L’exploitation commune des réseaux maillés par les sociétés d’autoroute permet de payer son trajet en une fois
L’exploitation commune des réseaux maillés par les sociétés d’autoroute permet de payer son trajet en une fois

Les tarifs autoroutiers fixés par l’État

Tous les 5 ans, l’État définit le taux d’augmentation des prix sur chaque réseau autoroutier. Ce taux est calculé en fonction de l’inflation, des coûts d’entretien des infrastructures et des investissements programmés ou acceptés par l’État. Il s’applique sur le prix de chaque trajet délimité par la gare d’entrée et le péage de sortie.

« Une fois le taux d’augmentation fixé, il s’applique aux tarifs en vigueur (1750 tarifs différents chez AREA), avec certaines contraintes comme l’arrondi sur le prix des trajets qui doit forcément être en décime d’euro. Un point essentiel pour que la fluidité de circulation aux péages ne soit pas compromise par des rendus de monnaie trop complexes. Au final, le prix d’un trajet peut rester inchangé quand celui d’un autre augmente », résume Patrick Guérin, chef du service Reporting Gestion et qualité chez AREA.

À l’issue de ces calculs, les sociétés d’autoroutes constituent ce qu’on appelle une « matrice tarifaire ». Celle-ci regroupe l’ensemble des tarifs appliqués sur leur réseau.

Borne tout paiement de la gare de péage d'Arlay (A39)
Borne tout paiement de la gare de péage d'Arlay (A39)

Circuler en toute liberté

Le réseau APRR est interconnecté avec 5 autres réseaux : ASF, Cofiroute, Arcour, ATMB et Sanef. Un conducteur sortant de l’autoroute sur le réseau APRR peut avoir emprunté au cours de son trajet les réseaux de 2 ou 3 autres sociétés. C’est qu’on appelle un trajet « maillé ». Chaque année, 25 millions de transactions maillées sont ainsi réalisées sur ce réseau interconnecté de 2 814 km.

Au moment de quitter l’autoroute, le conducteur paie pour la totalité du trajet parcouru. Pour connaître le tarif à appliquer en gare de péage sur un trajet maillé, les sociétés d’autoroutes s’échangent leurs matrices tarifaires. L’objectif est de garantir le confort du conducteur qui paiera en une fois le montant du pour l’ensemble de son trajet. Vient ensuite le partage du montant des péages perçus entre sociétés d’autoroutes. Il se déroule sur une base hebdomadaire, à partir d’échanges d’informations sur les données de trafic. Il permet à chaque société de récupérer la somme qui lui est dûe.

« Cette architecture de nos systèmes d’informations est complexe, mais elle fonctionne bien. Il y a bien sûr des compensations mensuelles et annuelles pour traiter les cas particuliers, comme lorsqu’un véhicule est évacué par une dépanneuse.», explique Peggy Quevreux, chef du service Gestion péage APRR. Finalement, grâce à ces mécanismes de coopération, les automobilistes peuvent emprunter plusieurs réseaux autoroutiers au cours d’un même trajet en toute liberté !

À voir aussi