Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Comment votre temps de parcours est-il estimé ?

Comment votre temps de parcours est-il estimé ?

Publié le 12.09.2012

Régulièrement, au long de votre trajet, des panneaux à message variable vous indiquent le temps de parcours restant jusqu’aux prochaines grandes agglomérations. Grâce à des calculs statistiques complexes, les durées de parcours estimées sont d’une remarquable précision.

Vous connaissez à l’avance et précisément votre temps de parcours grâce aux estimations d’APRR & AREA
Vous connaissez à l’avance et précisément votre temps de parcours grâce aux estimations d’APRR & AREA

Compiler les sources d’information

Le temps de parcours peut être estimé en croisant les informations fournies par trois sources complémentaires.

  • Les stations de comptage

Des capteurs placés sur la chaussée, tous les 10 km environ, enregistrent le débit, la densité du trafic et la vitesse des véhicules. « Grâce à eux, nous savons combien de voitures se trouvent entre deux boucles : en combinant toutes les données récupérées sur chacune des portions d’autoroute ciblées, nous pouvons évaluer la vitesse moyenne sur un tronçon choisi et ainsi calculer le temps nécessaire pour le parcourir », explique Benoit Vuadelle, chef de projet à la Direction de l’ingénierie et des systèmes d’information d’AREA.

  • Les véhicules « traceurs »

Une autre méthode consiste à relever l’horaire d’entrée et de sortie sur le réseau des véhicules, les poids lourds exceptés. On compile ensuite les temps de parcours de ces véhicules dit « traceurs », afin obtenir une moyenne. Évidemment, si le conducteur fait une pause sur son trajet, son temps de parcours ne sera pas retenu.

« D’autres technologies pourraient bientôt compléter ce dispositif. On pourra prochainement déterminer le temps de parcours avec les données de position des téléphones mobiles et des GPS. Grâce à ces équipements présents dans presque tous les véhicules, nous obtiendrons des statistiques sur la base d’échantillons plus larges et sur des tronçons d’autoroute choisis indépendamment des gares de péage. Rappelons que les données seront transcodées à la source pour garantir l’anonymat de des utilisateurs », détaille Benoit Vuadelle.

  • Les événements d’exploitation

Les informations sont ensuite complétées par les données issues des Systèmes d’aide à l’exploitation qui recueillent toutes les composantes du trafic et notamment les événements imprévisibles (incidents, accidents, etc.).

Des résultats probants

« Les postes de contrôle centraux rassemblent en temps réel les informations liées à l’état du trafic sur le réseau : accident, bouchon, ralentissement. La compilation de ces informations permet, entre autres, de calculer avec précision les temps de parcours estimés », explique Marianne Michallet, responsable du Poste de contrôle central chez APRR.

Au final, le résultat est probant puisque plus de 1 000 temps de parcours sont calculés toutes les minutes avec une marge d’erreur nulle lorsque le trafic est fluide et de 15 % en cas de bouchon ou d’évènements exceptionnels.

Une information modulable et utile aux automobilistes

Cette performance technique permet d’améliorer votre confort de conduite sur le réseau APRR & AREA. « Nous affichons les temps de parcours qui sont les plus pertinents selon la période de l’année : pendant les départs en vacances, nous indiquons les temps pour les longs parcours. Dès la rentrée, nous réafficherons les temps pour des trajets plus courts, correspondant à des déplacements professionnels ou du domicile au lieu de travail », indique Marianne Michallet.

Ainsi, lors d’un déplacement professionnel, vous connaissez précisément votre horaire d’arrivée, tandis que pendant les périodes de départs en vacances, vous pouvez moduler vos arrêts au fil du trajet, en fonction des temps de parcours affichés.

À voir aussi