Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Se connecter
>
> Nouveaux modes de consommation, nouvelles aires

Nouveaux modes de consommation, nouvelles aires

Publié le 30.03.2011

Vous empruntez souvent l’A6 (Paris-Lyon) ou les autres autoroutes du réseau APRR ? D’ici fin 2012, plus de la moitié des aires de services du réseau seront rénovées, avec pour objectifs d’améliorer le confort des utilisateurs et de répondre à leurs nouveaux besoins. Zoom sur les aménagements en cours.

Façade du nouveau restaurant de l'aire de Saint-Ambreuil sur l'A6
Façade du nouveau restaurant de l'aire de Saint-Ambreuil sur l'A6

Une rénovation nécessaire

Sur le réseau APRR, de nombreuses aires de services accueillent leurs clients dans des bâtiments datant de plusieurs dizaines d’années, notamment sur l’A6. « Il était temps de donner un coup de neuf à toutes ces aires. Nous avons donc profité de la fin des contrats sur la plupart des aires en 2010 pour envisager une rénovation complète », explique Eric Dubut, responsable des installations commerciales chez APRR.

Quarante-sept stations vont donc faire peau neuve entre la fin du 1er semestre 2011 et fin 2012. « Certaines seront entièrement reconstruites, d’autres connaîtront une simple rénovation, principalement intérieure », poursuit Eric Dubut. Toutes offriront davantage de confort.

Répondre aux nouvelles attentes

L’objectif d’APRR ? Transformer les aires de services en lieux d’accueil et de vie agréables pour les clients pendant leur pause. « Pour ce faire, nous avons identifié leurs nouvelles attentes en matière de consommation : davantage de restauration légère, d’espaces de relaxation et de connexions internet », raconte Eric Dubut. Les nouvelles aires comporteront donc :

  • un plus grand nombre d’enseignes de restauration légère comme Pomme de pain, Columbus Café et La Croissanterie, ainsi que des enseignes de restauration de ville comme Hippopotamus et Courtepaille,
  • de nouveaux services, tels que des espaces de jeux, des fauteuils relaxants qui diffusent de la musique, des zones de téléchargement de musique, des prises électriques pour recharger les téléphones, etc.,
  • davantage de connexions wifi et de bornes internet gratuites. Enfin, partout où cela est possible, les boutiques des stations-services et les restaurants seront regroupés dans un même bâtiment, à l’image des centres commerciaux, dont les clients apprécient la disposition.

Un look en phase avec son temps

« D’un point de vue architectural, les aires APRR s’inscriront dans la tendance actuelle qui privilégie le bois, les formes douces et rondes, et les espaces vitrés », indique Eric Dubut. Pour optimiser leur intégration dans leur environnement, certaines aires comporteront des toits végétalisés, d’autres bénéficieront d’un aménagement paysager.

Une nouvelle « aire » de développement durable ?

Afin de réduire la consommation énergétique des aires APRR, de nombreux bâtiments seront équipés de panneaux solaires, de récupérateurs d’eau pour alimenter les toilettes et de récupérateurs de chaleur sur les groupes frigorifiques. Ainsi, les aires produiront une partie de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire consommées sur place !

À voir aussi